This website is using cookies

We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you continue without changing your settings, we'll assume that you are happy to receive all cookies on this website. 

The page of Seifert, Jaroslav, French biography

Image of Seifert, Jaroslav
Seifert, Jaroslav
(1901–1986)
1984

Biography

(Žižkov, Prague, 1901 — Prague, 1986). Issu d’une famille ouvrière, après le lycée, travaille comme journaliste dans la presse littéraire et artistique et publie son premier recueil de poèmes (Mešto v slzách [La ville en larmes], 1921). Il rejoint le groupe d’avant-garde Devětsil, rédige avec Karel Teige un manifeste sur le « nouvel art prolétarien » et participe à l’aventure du « poétisme ». Exclu du parti communiste en 1929, il évolue à la même époque vers un lyrisme plus intimiste, mélodique, qu'il cultive jusqu'aux années 60 où, en conclusion de l’œuvre, il ouvre ses poèmes à une méditation plus ample et plus libre, aux accents de la langue parlée. En 1956, il réclame courageusement la libération des poètes et des écrivains emprisonnés, dans les années 60, il participe activement au dégel culturel qui aboutit au Printemps de Prague, préside la Commission des réhabilitations et devient président de l’Union des écrivains. Écarté durant la « normalisation », signataire de la Chartre 77, il rejoint les rangs des « dissidents » et des auteurs non publiés officiellement, donne ses textes en samizdat ou dans des éditions à l’étranger, avant d’obtenir en 1984 le Prix Nobel de littérature.

ANTHOLOGIES / REVUES : Poèmes dans Le Grand Jeu n° 1, 1928 ; Revue nouvelle, 1929 ; Anthologie de la poésie tchèque, Kra, 1930 ; Revue française de Prague n° 60, 15 juin 1933 / n° 80-82, 15 décembre 1938 ; Hommage de Prague à Paris, V, Petr, 1937 ; Europe n° 195, 1939 / 351-52, 1958 ; Existences n° 36, 1945 ; Poésie tchécoslovaque contemporaine, Artia, 1958 ; Anthologie de l'Audiothèque, 1958 ; Les Lettres françaises, 29 janvier 1969 / 6 octobre 1971 ; Le Monde, 21 août 1970 ; Esprit n° 393, 1970 ; Marginales n° 138, 1971 ; Change n° 10, 1972 ; Liberté 149 n° 5, 1983 ; Poésie 84 n° 5, 1984 ; Action poétique n° 98, 1984 ; L’Alternative n° 4-5, 1980 ; La Nouvelle Alternative n° 22-23, 1983 / n° 31, 1985 ; Anthologie de la poésie tchèque et slovaque, Messidor, 1987 ; Chants d’amour pour la vie, Orbis, 1988 ; La Poésie tchèque moderne (1914-1989), Belin, 1990 ; Aspects de la poésie tchèque, Sud, 1991 ; In’hui n° 41, 1993 ; L’Ennemi, nlle série, n° 2, 1993 ; Nouvel Art du français, février et août 1994 ; Le Croquant n° 20, 1996 ; Bacchanales n° 14, 1998 ; Anthologie de la poésie tchèque contemporaine (1945-2000), Gallimard, 2002.
— Mozart à Prague (Mozart v Praze, 1946), traduit du tchèque par Charles Moisse et Helena Helceletová. [Bruxelles], Anthologie de l’Audiothèque, 1958, épuisé.
— La Colonne de la peste (Morový sloup, c. 1968-1970, e. 1977, o. 1982), traduit du tchèque et présenté par Jan Rubeš, illustrations de Mikulas Rachlik. [Luxembourg], Galerie Simoncini, 1995, tirage limité, épuisé — réédition : [Bruxelles], Éditions La Lettre volée, « Poiesis » n° 1, 1997, 72 p., 14.48 €.
— Le Parapluie de Picadilly (Děstník z Piccadilly, e. 1979, o. 1982), traduit du tchèque et présenté par Jan Rubeš. [Arles], Éditions Actes Sud, 1984, 56 p., 7.32 €.
— Sonnets de Prague (en hommage à la résistance tchèque et slovaque), traduction et interprétation d’Henri Deluy avec Jean-Pierre Faye et l'aide de Katarina Ballova et de Ivo Fleischmann, postface de František Janouch. Change errant / Action poétique, [Paris], 1980, 24 p., épuisé — nouvelle édition augmentée : Sonnets de Prague, suivi de Huit poèmes et de Le Château de Prague, traduit du tchèque par Dominique Grandmont. [Paris], Éditions Seghers, « Autour du monde », 1985, 64 p., épuisé.
— Toutes les beautés du monde, souvenirs et histoires vécues (Všechny krásy světa, s. 1979, e. 1981, o. 1983) Tome 1, traduit du tchèque par Milena Braud. [Paris], Éditions Pierre Belfond, 1991, 334 p., épuisé.
— Le Concert en l’île et autres poèmes, traduit du tchèque par Igor Polach et Hélène Angliviel de la Beaumelle, préface d’Hubert Juin. [Paris], Éditions Pierre Belfond, « Espaces »1986, 152 p., épuisé.
— Être poète (Býti básníkem, o. 1983), traduit du tchèque et présenté par Jana Boxberger et Martina Fojtů, illustrations de Zdeněk Marčík. [Prague], Éditions Protis / [Pantin], Éditions Le Temps des cerises, 1998, bilingue, 198 p., 12.96 €.
— Les Danseuses passaient près d’ici, choix de poèmes (1921-1983), traduit du tchèque et préfacés par Jan Rubeš et Petr Král. [Arles], Éditions Actes Sud, 1987, 160 p.19.82 €.
— Poèmes choisis (1921-1984), traduit du tchèque par Michel Fleischmann, avec la collaboration de Daniel Habrekorn, illustrations d’Adolf Hoffmeister, František Bidlo et Karel Teige, préface de Ivo Fleischmann. [Vanves], Éditions Thot, 1985, 80 p., illus., épuisé.
— Hommage à Jaroslav Seifert, poèmes traduits du tchèque par M. Fleishmann. [Paris], Institut national des langues et civilisations orientales, 1985, épuisé.
— La Chanson du pommier, illustrations de Josef Paleček. [Paris], Éditions du Cerf / [Zurich], Bohem press, « Contes de la forêt », 1986, 32 p., épuisé.


http://www.librairie-compagnie.fr/
Anthology ::
Literature ::
Translation ::

minimap